Washington a réitéré lundi ses craintes selon lesquelles le Rwanda soutiendrait une rébellion dans l’est de la République démocratique du Congo, dont les avancées rapides ont amené Kinshasa à expulser l’ambassadeur du pays frontalier.

Lire la suite sur Maliweb